Vous êtes ici : Infos médicales

ACTUALITES.....

Journée du développement durable

La Clinique Turin ouvre ses portes pour la journée du développement durable

En savoir plus


Robot DA VINCI

La Clinique Turin s'équipe des dernières technologies de chirurgie mini-invasive : Le Robot DA VINCI

Lire la suite


Les N° de téléphone des
services de la clinique


Information pour pour les médecins traitants
et correspondants médicaux sur l'insuffisance rénale

Feuilletez
le livret d'accueil virtuel

Feuilletez le livret virtuel

Rechercher un médecin de la Clinique Turin Rechercher un médecin de la Clinique Turin

Infos Médicales

La chirurgie des varices par éveinage et phlebectomie en ambulatoire

Par le Docteur Patrick Julienne, chirurgien à la Clinique Turin Paris 8ème

Les varices des jambes

Essentiellement, d'origine génétique, elles touchent surtout les  femmes. Les varices sont favorisées par la chaleur, les stations debout prolongées, les grossesses.
Le sang veineux des jambes est ramené au cœur par un double système veineux :

Dans le cas d’une insuffisance veineuse superficielle, que l’on appelle également varices ou maladie variqueuse,  les veines saphènes sont alors incontinentes. En d’autres termes, le sang y chemine sous l’action de la gravité à contre-sens c'est-à-dire du haut vers le bas, dilatant les veines du réseau cutané superficiel et surchargeant d’autant le travail du système veineux profond.

Les conséquences sont multiples. Outre les dilatations veineuses inesthétiques, des lourdeurs et des œdèmes peuvent se voir. Plus tardivement, une inflammation de la peau, un eczéma, une dermite ocre voire des ulcères variqueux. Une thrombose veineuse superficielle ou l’hémorragie d’une veine dilatée sont plus rares.

Après un bilan de l’état veineux grâce au doppler effectué par le phlébologue, un traitement, qui est médico-chirurgical doit pouvoir être réalisé avant l’apparition de ces complications qui, pour certaines comme la dermite ocre, sont définitives. La chirurgie  propose d’enlever les veines détruites définitivement par la maladie variqueuse.

L’intervention chirugicale

LA TECHNIQUE

300.000 procédures chirurgicales par an en France en font la technique de référence du traitement des varices des membres inférieurs.

L’intervention sera le plus souvent pratiquée sous anesthésie générale et en ambulatoire. Sauf exception, une seule jambe sera traitée lors de l’intervention.

Le phlébologue lors d’un doppler réalisé la veille, aura marqué au feutre indélébile sur la peau, les veines défectueuses à enlever par la chirurgie.

 

 

 

 

La chirurgie associe de façon variable un ou plusieurs des gestes suivants :

Les suites opératoires

Les suites post-opératoires sont en règle rapides et simples, permettant une reprise rapide d’autonomie en quelques jours.

Quelques complications mineures sont possibles : En dehors d’ecchymoses constantes, une inflammation, un hématome, une induration sensible sur le trajet du stripping, une infection ou un écoulement de la cicatrice, des troubles sensitifs cutanés à type d’anesthésie voire de dysesthésie ou d’hyperesthésie localisée, rarement définitives, régressent en 2-3 mois et peuvent nécessiter des médications.

Très rarement et devant être prévenus par les anticoagulants en post-opératoire, une phlébite profonde qui peut exceptionnellement se compliquer d’une embolie pulmonaire.

Comparaison avec les autres techniques pratiquées

 

Prescriptions pré et post-opératoire pour une chirurgie réalisée en ambulatoire

La consultation chirurgicale

Le chirurgien informe le patient du diagnostic, des techniques opératoires possibles et précise l’évaluation bénéfice/risque d’une intervention.

Un écrit de consentement éclairé est remis au patient.

Les règles d’hygiène préopératoires sont expliquées : Une douche antiseptique la veille et le matin même de l’opération. Une dépilation avant le marquage de la veille effectué par le phlébologue.

Une prescription sera faite de bas de contention, d’antalgiques et de pommades anti-inflammatoires ainsi que d’anticoagulants injectables pour le postopératoire. Ils seront  achetés avant l’intervention.

Depuis 2009, un devis est obligatoire, indiquant les honoraires qui seront facturés sera délivré au patient.

La consultation d’anesthésie

Sélection en collaboration avec le chirurgien des patients éligibles à une intervention ambulatoire en fonction de l’état général (ASA I ou II en règle), des traitements en cours et d’une bonne compréhension avec possible application à domicile, des prescriptions du postopératoire.

Règles du jeûne préopératoire précisées et éventuellement adaptation des traitements médicaux du patient.

La sortie en fin d’après-midi se fait après la visite du chirurgien et de l’anesthésiste. Le patient sera accompagné jusqu’au lendemain par une personne de confiance majeure. Dans le cas contraire, il reste hospitalisé jusqu’au lendemain. Il doit pouvoir joindre son chirurgien par téléphone.

Le traitement post-opératoire comprend des antalgiques, l’application de pommade anti-inflammatoire sur les ecchymoses, le port des bas de contention pendant 36 heures puis durant la journée pendant 1 mois, un traitement par anticoagulant injectable quotidien pendant 10 jours pour prévenir les phlébites, l’ablation des points cutanés à J10.

Un arrêt de travail de une à trois semaines est prescrit selon la profession ; en moyenne deux semaines. Un arrêt de sport ou d’activités physiques importantes d’un mois, mais la marche est encouragée dans les jours qui suivent l’intervention. Une visite de contrôle à 1 mois avant la reprise de toutes les activités sportives.

En conclusion, le traitement des varices reste centré sur la chirurgie d’ablation des veines détruites. Il permet de soulager les symptômes parfois invalidants et prévient les complications tardives et parfois définitives d’une insuffisance veineuse évoluée. Enfin l’argument esthétique n’est pas des moindres pour une pathologie qui touche essentiellement les femmes.

Docteur Patrick Julienne
Clinique TURIN PARIS 8ème